La ville de Kompong Cham et ses environs


Kompong Cham



La petite ville se Kompong Cham se trouve à 124 km au nord de Phnom Penh le long du Mekong, au niveau d'un des rares ponts du pays. Capitale de la province du même nom, la ville a connu un gros développement grâce à l'introduction des plantations d'hévéas pour la fabrication du caoutchouc. Petit ville tranquille, sa visite commence au niveau du débarcadère de la liaison Phnom Penh - Kratie. En partant vers la droite on arrive au niveau d'un petit temple moderne le Prasat Nokor, où l'on peut voir de belles pagodes, et des représentations de Bouddha. En face du temple on peut voir un étrange pont de bambous qui enjambe un bras du Mekong. De retour vers le centre de la ville on peut voir encore quelques belles rangées de maisons de l'époque coloniale, avec au centre le grand marché central qui présente de nombreux produits de la région, comme des fruits, des poissons et de nombreux légumes.




Les collines de Phnom Proh et Phnom Srei


En quittant la ville de Kompong Cham , on passe devant le palais du gouverneur, puis devant l'ancien stade en cours de déminage, avant d'arriver au niveau du Vat Nokor Bayon car la région compte encore de nombreux vestiges de l'époque khmer. Ensuite on arrive au niveau des collines de Phnom Pros et Phnom Srey. Ces deux petites éminences, les collines des hommes et des femmes, ne valent le détour que pour la petite colonie de singes qui habitent ici. Au sommet des collines le gouvernement reconstruit des temples en béton. La vue est superbe sur la région du haut de la colline des femmes. La colonie de singe est l'une des seules encore sauvages du pays, car les singes ont beaucoup souffert eux aussi des exactions des Khmers rouges. A l'époque khmère un temple devait se dresser au sommet de la colline des hommes.



Le village de Skun

En prenant la route reliant Kompong Cham à Phnom Penh, on arrive au niveau de l'embranchement pour la ville de Kompong Thom, au petit village de Skun. Ici pas grand chose à voir car ce village moderne n'est qu'une étape pour les routiers. Mais il existe une spécialité dans ce village, unique dans tout le pays. De nombreuses femmes se trouvent dans la rue, avec de grands sacs de jute. Dans ceux ci on trouve des branches de feuilles recouvertes de grosses araignées de terre. D'autres femmes présentent sur de grands plateaux ces même araignées, grillées et recouvertes d'une succulente sauce. Il faut absolument goûter ces charmantes bestioles.






Petits marchés sur le bord de la route

Le long de la route on trouve de nombreuses petites échoppes proposant diverses denrées. C'est ainsi que l'on peut goûter aux succulents ananas de la région ou aux noix de cajou fraîches. A certains endroits les produits proposés sont les résultats de la pêches dans le Mékong et le Tonlé Sap. C'est ainsi que de nombreuses petites cahutes proposent divers poissons séchés. Autres spécialités que l'on trouve sur les bords de la route, les serpents d'eau préparés de différentes manières.





Le Mekong



Le principal accès de communication entre Phnom Penh et Kompong Cham est le Mekong. On prend le matin au levé de soleil le bateau rapide au niveau des embarcadères proches du palais royal. Ces bateaux rapides ressemblent à des avions, et la cabine interne comporte des sièges en cuir, la télé et la climatisation à fond. Il est préférable de monter sur le toit du bateau pour faire la traversée. Ainsi c'est à toute allure que l'on remonte le fleuve, en passant devant de nombreux petits villages. Avant l'arrivée à Kompong Cham, on s'arrête deux fois, pour prendre des passagers qui pour la plupart font le voyage sur le toit. C'est ainsi que l'on se retrouve facilement au milieu d'une famille à échanger des sourires et à garder un bébé. Une expérience inoubliable avant d'arriver à Kompong Cham, dont la présence est signalée par le pont enjambant le Mekong.






Retour à la page d'accueil